Lexique Pokémon

Par Dlanyer, Eledyr, RarelyEtc, Heika, 7shoes, Wunderlich et Akeras. GP par 7shoes, Akeras, Eledyr et Hiro'. Art de 12C4.
Par 12C4

4MSS

Le « 4 Move Slot Syndrome » est le « syndrome des 4 attaques seulement ». Oui, c'est très laid. Il s'agit en réalité du fait, pour un Pokémon, de manquer d'une place dans son moveset de telle sorte qu'il ne peut toucher tout ce qu'il pourrait toucher s'il avait la possibilité d'en avoir 5...ou plus.

Exemple : Garde-de-Fer est atteint du 4MSS dans son set Energie Booster + Danse Lames, il doit choisir entre Choc Emotionnel et Sabotage comme dernière attaque de couverture.


All-out Attacker

All-out Attacker Set d'un Pokémon comportant la plupart du temps quatre attaques offensives sans utiliser d'objet Choix. Les capacités de soin peuvent néanmoins être intégrées dans un tel set.

Exemple : Méga-Mysdibule peut être joué avec un set All-out Attacker afin de bénéficier de la meilleure couverture offensive possible.


Balance

Littéralement, on parle là d'équipe « équilibrée ». Ce type d'équipe ne s'en remet pas qu'à un type de Pokémon. De manière générale, les balances ont plusieurs sweepers, soutenus par des walls et/ou des tanks. La majorité des balances utiliseront une à deux formes d'entry hazards. Les balances qui obtiennent le plus de succès tournent souvent autour d'une certaine menace, tandis que ses coéquipiers cherchent à faciliter le sweep de ladite menace.

Exemple : les balances sont très populaires auprès des joueurs expérimentés car elles leur laissent une plus grande marge de manœuvre une fois le match commencé.


BoltBeam

Le fameux BoltBeam *_*. Il s'agit initialement du combo de Thunderbolt (Tonnerre) et Ice Beam (Laser Glace) dont la forme contractée donne Boltbeam. Plus généralement, le terme BoltBeam concerne toute combinaison d'une attaque électrique et d'une attaque glace. On peut penser par exemple à Éclair-Croix + Laser Glace chez Kyurem-Noir ou encore Poing-Glace + Poing-Éclair chez Méga-Métalosse en ORAS OU.

Exemple : Magearna est un utilisateur de BoltBeam en 7ème génération, car il utilise Tonnerre et Laser Glace dans certains de ses sets.


Bulk

Capacité d'un Pokémon à tenir des coups.

Exemple : Oyacata est un Pokémon avec un très bon bulk. Il peut encaisser de puissantes attaques physiques avec ses statistiques importantes en Défense et PV.


Bulky Sweeper / Setup Sweeper

Un bulky sweeper ou bulky setup sweeper est un sweeper/setup sweeper ayant la particularité de posséder un bulk assez conséquent, lui permettant d'encaisser quelques attaques lorsqu'il se place et/ou pendant le sweep.

Exemple : Symbios Plénitude est un bulky setup sweeper très effrayant en fin de partie.


Capacité Z

La mécanique propre à la 7ème génération. A usage unique, elle renforce énormément la puissance d'une attaque d'un Pokémon, ou ajoute un effet secondaire à celle-ci s'il s'agit d'une attaque non offensive.

Exemple : Tokorico peut aisément battre ses checks neutres au type Electrik comme Heatran grâce à Eclair Fou-Z, transformé en Fulguro-Lance Gigavolt.


Check

Un « check » est un Pokémon qui peut se permettre de venir face à un adversaire pour prendre son attaque et le faire fuir le cas échéant. Il ne pourra pas le faire de manière répétée, à la différence du contre.

Exemple : un joueur ne possédant pas de check à une menace adverse sera en difficulté dès le début du match.


Chip / Chip damage

Littéralement "dégâts de gratte", cela désigne des faibles dégâts qui peuvent être infligés sans en prendre, par exemple en utilisant Demi-Tour pendant que l'adversaire switch, ou via les entry hazards.

Exemple : Tokorico peut facilement infliger des chip damages aux walls spéciaux comme Leuphorie et Roigada d'Alola grâce aux switchs qu'il force et à Change Eclair.


Cleric

Un cleric est un Pokémon qui utilise Aromathérapie ou Glas de Soin pour se soigner lui-même ainsi que ses coéquipiers face aux altérations de statut.

Exemple : Leuphorie est un bon cleric car il utilise souvent Glas de Soin pour retirer toutes les altérations de statut de son équipe.


Contre

Le « contre » est un Pokémon qui, à la différence du check, viendra indéfiniment face à certains Pokémon puisqu'il a la possibilité de bloquer la très grande majorité de ses sets. Il peut avoir, par ailleurs, la possibilité de le battre assez facilement.

Exemple : Terraiste est un excellent contre à Serpente-Eau car il peut venir sur l’attaque Hydrovapeur grâce à son talent Absorbe-Eau et peut facilement encaisser Draco-Météore.


Core

Un core est une combinaison de Pokémon qui fonctionnent bien ensemble, et s'associent de telle manière qu'il en ressort une synergie capable de menacer ou de contrer un grand nombre de Pokémon, pour les cores offensifs et défensifs respectivement.

Exemple : Les cores FireWaterGrass s'appuient sur la synergie entre les types Feu, Eau et Plante.


Defogger

Un defogger est un utilisateur de Defog, soit Anti-Brume en français. Cette attaque retire tous les entry hazards présents sur le terrain, ainsi que les éléments tels que Protection, Mur Lumière ou encore Voile Aurore. Depuis la 8ème génération, elle retire également les champs du terrain.

Exemple : Corvaillus est un defogger car il peut utiliser Anti-Brume pour retirer tous les entry hazards du terrain.


Dual Screens

Le terme « Dual Screens » fait référence à Mur Lumière et Protection utilisés ensemble. Le Dual Screener est celui qui pose les deux « murs ».

Exemple : Angoliath est un Dual Screener courant, il profite de son Talent Farceur pour placer Mur Lumière et Protection.


Dynamax / Gigantamax

La mécanique propre à la 8ème génération. Elle transforme pendant 3 tours un Pokémon en sa version Dynamaxée / Gigantamaxée, transformant ses attaques en capacités Dynamax, possédant des effets variés, tels qu'augmenter la Vitesse pour Aéromax ou invoquer la pluie pour Hydromax.

Exemple : Léviathor fut un des Pokémon qui centralisait le métagame avant le bannissement du Dynamax, car en combinant Aéromax à Impudence, Léviathor pouvait facilement sweep.


EdgeQuake

Là encore, il s'agit d'une combinaison d'attaques : celle de Séisme (Earthquake) et Lame de Roc (Stone Edge). De même que pour le BoltBeam, l'EdgeQuake possède une grande couverture de type puisqu'il touche la quasi totalité des Pokémon de manière neutre ou super efficace.

Exemple : Démétéros-Totémique Z Roche est un excellent utilisateur d'EdgeQuake en 7ème génération.


Entry hazard(s)

Ce terme comprend tous les éléments qui peuvent être jetés sur le terrain : Piège de Roc, Picots, Pics Toxik ou encore la Toile Gluante.

Exemple : les entry hazards sont une composante importante des équipes plus défensives.


Filler

Le bouche-trou. Comme dans le langage courant, il servira à... combler un espace vide, soit dans un set, soit dans une équipe. Idéalement, il se doit d'être utile.

Exemple : Hotte-de-Fer utilise généralement ses attaques STABées pour faire le plus de dégâts. Toutefois, il est aussi joué avec des fillers tels que Provoc ou Encore.


Full paralysis / Full para

Aussi surnommé « yellow magic », c'est le fait qu'un Pokémon n'agisse pas à cause de la paralysie.

Exemple: Les full para sont souvent la meilleure arme pour venir à bout de Mewtwo en RBY.


Gameplan

Le gameplan est la faculté qu'un joueur possède à construire un plan de jeu le menant à la victoire. Cette faculté demande une connaissance poussée du tier joué, mais aussi une capacité à s'adapter à toute situation qui n'était pas prévue initialement.

Exemple : les équipes basées sur le climat ont souvent un gameplan prédéfini.


Glass canon

Traduit littéralement « Canon de verre », ce terme désigne les Pokémon très frêles, pouvant être mis KO en une seule attaque par la majorité des Pokémon tout en ayant un potentiel offensif énorme.

Exemple : L'énorme Attaque de Katagami ne compense pas sa Défense Spéciale et ses PVs misérables, ce qui en fait un glass canon dangereux mais à l'utilisation risquée.


Hazard stack

Traduit littéralement « accumulation d'hazard », c'est une stratégie qui consiste à accumuler un maximum d'entry hazards. On parle communément des Pokémon qui y participent comme des « hazard stackers ».

Exemple : Noacier est un excellent Pokémon pour participer au hazard stack, grâce à son excellent bulk, à Vampigraine et son accès simultané aux Pièges de Roc et aux Picots.


Haxx

Le haxx (ou hax) est la chance excessive qui profite à l'un ou l'autre des joueurs.

Exemple : Jirachi haxx souvent les adversaires, en utilisant de manière répétée Tête de Fer afin d’apeurer l'adversaire.


Ladder

Le ladder désigne le classement Pokémon Showdown, et par extension, les parties classées qui peuvent y être jouées.

Exemple : l'Official Ladder Tournament est un tournoi du circuit officiel de Smogon où l'on se qualifie par le biais du ladder.


Late-game sweeper/cleaner

Comme son nom l'indique, le « late-game sweeper » ou « cleaner » est un Pokémon qui viendra achever une équipe déjà bien amochée par ses partenaires. C'est un peu votre Olivier Giroud, il vous donnera la victoire.

Exemple : Méga-Lockpin est un excellent cleaner grâce à sa Vitesse élevée.


Lead

Le lead est le premier Pokémon de l'équipe envoyé sur le terrain. Le choix de ce Pokémon peut être déterminant pour la suite du combat. Selon les équipes, il peut y avoir un lead dédié ou pas.

Exemple : dans les premières générations, le lead est le premier Pokémon de l'équipe ; depuis la 5ème génération, le lead est à choisir au début du combat.


Lure

It's a trap !! C'est un set où une attaque qui a pour but de leurrer l'adversaire afin de le surprendre. Un tel set, bien que marginal, peut néanmoins se révéler déterminants quant à l'issue d'un match.

Exemple : Heatran utilisant l’attaque Lance-Soleil couplée à l’Herbe Pouvoir est un lure efficace, car il peut prendre au piège les Pokémon Eau ou Sol qui pensent pouvoir venir le check.


Matchup

Le matchup est un terme très utilisé et courant dans l'univers stratégique de Pokémon. Il désigne un affrontement entre deux personnes ou deux équipes, et est souvent utilisé pour parler de l'avantage ou du désavantage constaté « sur le papier » par l'un ou l'autre des joueurs par rapport à l'équipe de son adversaire.

Exemple : les joueurs de tournois se préparent avant leurs matchs pour espérer obtenir le meilleur matchup possible.


Métagame

Le métagame est l'environnement stratégique actuel de tel ou tel tier. Il est donc lié aux tendances qui animent les joueurs. Ainsi, un Pokémon peut être dominant un temps avant qu'il ne se retrouve délaissé à cause d'un changement de métagame.

Exemple : les tournois ainsi que le ladder influent fortement sur le métagame.


Mind-game

Se dit de situations dans lesquelles les joueurs doivent tenter de prédire ce que va faire l'adversaire.

Exemple : Scalpereur joué avec Coup Bas induit souvent des mind-games, en effet un Pokémon offensif comme Pyrax ne sait pas s'il doit utiliser Papillodanse ou Lance-Flammes.


Momentum

Avoir le momentum consiste à dicter le rythme du combat, l'adversaire devant s'efforcer de tenter de contrer et d'anticiper les attaques choisies plutôt que de suivre son propre schéma de jeu.

Exemple : Demi-Tour permet à son utilisateur de récupérer le momentum en changeant de Pokémon après l'adversaire, ce qui lui permet d'obtenir l'avantage du switch.


Movepool

Ce terme désigne toutes les attaques qui peuvent être apprises par un Pokémon, que cela soit par reproduction, par maître des capacités, par CT ou encore par niveau. Un movepool est bon quand il contient un grand nombre d'attaques utiles, rendant le Pokémon particulièrement efficace dans le rôle qu'il est censé tenir ou lui permettant de varier ses rôles, le rendant donc difficilement prévisible.

Exemple : Garde-de-Fer possède un movepool digne des Pokémon de la 1ère génération.


Moveset

Il s'agit des quatre attaques que possède ledit Pokémon lors du combat.

Exemple : le choix du moveset est une composante cruciale de la création d'équipe.


Niche

On dit qu'un Pokémon a une niche dans un tiers quand il est jouable parce qu'il remplit des critères précis qui le rendent plus ou moins utile dans le tiers.

Exemple : Briochien possède une niche en Ubers car il est capable de contrer Koraidon.


OHKO

Abréviation voulant littéralement dire "One-Hit-KO", qu'on peut traduire en français par "KO en 1 coup". Il existe aussi le 2HKO (KO en 2 coups), le 3HKO, etc.

Exemple : Serpente-eau Lunettes Choix peut OHKO Chapignon grâce à de Lance-Flammes.


Offense

Désigne les équipes offensives qui s'en remettent au fait de dépasser et de faire plus de dégâts que l'adversaire le plus vite possible. Les joueurs utilisant ce style d'équipe joueront donc souvent des Pokémon frappant très fort et utiliseront les résistances et les immunités de chacun pour pouvoir venir sur le terrain à la différence des walls qui peuvent prendre plusieurs coups. Le plus souvent, les offenses ont recours aux lures pour éliminer les contres, à l'utilisation de capacités de placement (Danse Draco etc.) et des entry hazards afin de faciliter l'élimination des Pokémon adverses.

Exemple : les offenses sont souvent composées de Pokémon plus frêles.


Paraspam / Paraflinch / Parafusion

Littéralement traduit « Abus des paralysies », c'est une stratégie consistant à paralyser la majorité, si ce n'est l'intégralité de l'équipe adverse, et à utiliser la baisse de Vitesse et les chances de full para à l'avantage de l'équipe. La peur et la confusion (respectivement « flinch » et « confusion » en version originale) y sont associées, augmentant encore plus les probabilités que l'équipe adverse ne puisse pas agir.

Exemple : Jirachi est un bon Pokémon en paraspam, utilisant sa bonne Vitesse, Tête de Fer, Plaquage ainsi que Sérénité pour maximiser l'efficacité de son paraflinch.


Phazer / Shuffler

Il s'agit d'un Pokémon qui utilise des attaques qui forcent généralement l'adversaire à switch, comme Hurlement, Cyclone, Draco-Queue, Requiem et Bâillement.

Exemple : Dinglu est un excellent phazer grâce à Cyclone, forçant l'adversaire à quitter le terrain.


Pivot (Défensif / Offensif)

Un pivot est un Pokémon qui n'est généralement utilisé que pour switch. Grâce à de bonnes statistiques et un type défensif très bon, il ne prend que peu de dégâts en venant sur le terrain, forçant généralement l'adversaire à remplacer son Pokémon. Tout cela permet au joueur de switch lui aussi plus tranquillement. Un pivot offensif forcera le switch en menaçant de mettre hors combat l'adversaire, obtenant par conséquent le momentum, tandis qu'un pivot défensif sera difficile à achever, ralentissant ainsi le rythme mis en place par l'adversaire.

Exemple : Lanssorien est un excellent pivot offensif, faisant entrer sur le terrain de puissants wallbreakers.


Pursuit trap(per)

« Pursuit trap » un Pokémon consiste à utiliser l'attaque Poursuite pour lui infliger des dégâts importants lorsqu'il décide de quitter le terrain.

Exemple : Tyranocif est un excellent Pursuit trapper, capable d'éliminer les types Psy à l'aide de Poursuite.


Regecore

Les regecores désignent deux Pokémon ou plus possédant le talent Régé-Force (Regenerator en version originale), formant un core défensif souvent extrêmement dur à briser.

Exemple : Prédastérie et Boréas-T forment un regecore très résistant, grâce à l'immunité Sol de Boréas-T et l'excellent bulk des deux Pokémon.


Replay

Outil de Pokémon Showdown permettant de revoir un match, à la condition qu'il ait été enregistré après que celui-ci se soit terminé. Par extension, la formule "Replays obligatoires" dans un tournoi signifie que les joueurs doivent poster leurs replays sous peine de voir le match invalidé.

Exemple : un bon moyen de progresser est d'analyser ses replays.


Revenge Kill

« Revenge Kill » un Pokémon consiste à le mettre hors combat juste après qu'un de ses propres Pokémon a été mis KO.

Exemple : il est très difficile de check Yuyu dans une offense, ainsi il est important d'être capable de le revenge kill.


Room (PS)

Une room est un salon de discussion ouvert à tous sur Pokémon Showdown, le simulateur Pokémon de référence. Une room a souvent un thème spécifique, et elle est modérée par le staff de la room (les utilisateurs avec des %/@/# devant leurs pseudos).

Par exemple, Français est la room officielle de la communauté française de Smogon.


Scout

La pratique du scout consiste à vérifier si le Pokémon adverse possède une attaque susceptible de neutraliser votre Pokémon. Cela peut se faire en utilisant Abri ou Clonage, ou bien en ramenant un autre Pokémon pouvant encaisser l'attaque présumée. Le scout est aussi une pratique consistant à se renseigner sur son adversaire en observant ses replays.

Exemple : en tournoi par équipes, il est très commun d'effectuer un scout de son adversaire afin de choisir l'équipe la plus adaptée.


Setup sweeper

C'est un Pokémon qui, avant d'attaquer de manière répétée, se placera pendant au moins un tour à l'aide d'attaques qui lui permettront d'augmenter une ou plusieurs de ses statistiques en même temps. Parmi ces attaques, on notera, entre autres, Danse Lames, Danse Draco, Papillodanse, Plénitude etc.

Exemple : Rugit-Lune est un excellent setup sweeper pouvant utiliser Danse Draco pour augmenter son Attaque et sa Vitesse.


Speed tier

Le « speed tier » d'un Pokémon est son niveau de Vitesse par rapport au reste du métagame.

Exemple : avec sa base Vitesse de 130, Tokorico possède un très bon speed tier.


Spinblocker

A l'opposition des spinners, les spinblockers sont présents pour empêcher les entry hazards d'être retirés par Tour Rapide. Ils sont donc par définition de type Spectre.

Exemple : Gromago est un excellent spinblocker grâce à son type défensif excellent et ses bonnes statistiques offensives, lui permettant de menacer les utilisateurs de Tour Rapide communs.


Spinner

Un spinner est un Pokémon ayant accès à Tour Rapide (Rapid Spin en anglais). Cette attaque permet de retirer les entry hazards se trouvant du côté du terrain de l'utilisateur.

Exemple : Fort-Ivoire et Roue-de-Fer sont des spinners courants grâce à leur accès à Tour Rapide leur permettant d’enlever les entry hazards.


STAB

Same Type Attack Boost. Un Pokémon qui utilise une attaque dont le type est similaire au sien verra cette attaque bénéficier d'un boost non négligeable puisque sa puissance est multipliée par 1,5. Cette attaque est alors dite STABée.

Exemple : le STAB gagne un boost supplémentaire si la Téracristallisation est du type originel du Pokémon.


Stall

Ce type d'équipe est à vocation défensive et use de moyens indirects (entry hazards, altérations de statut) pour affaiblir peu à peu l'ennemi.

Exemple : les équipes stall entraînent souvent des confrontations plus longues.


Stallbreaker

Le stallbreaker, comme son nom l'indique, a la capacité de faire assez mal aux stalls. Il peut notamment profiter de leur côté passif pour se placer. Il a souvent dans son movepool des attaques comme Soin, Atterrissage et Provoc, ou un talent le rendant insensible aux dégâts passifs.

Exemple : un stallbreaker est une composante clé de toute équipe ne souhaitant pas perdre contre les stalls.


Staller

Un staller est un Pokémon qui est là pour « ennuyer » l'adversaire : il se contente d'encaisser les coups de son adversaire puis de se soigner, essayant par ailleurs d'user son ennemi par le biais de capacités de statut comme Feu Follet et Toxik.

Exemple : Prédastérie est un staller très courant apparu en 7ème génération.


Status Absorber

Un « status absorber » est un Pokémon qui peut éviter, enlever ou utiliser à son avantage un ou plusieurs effets des statuts, généralement en utilisant la combinaison de Repos et Blabla Dodo, Soin Poison ou encore Cran.

Exemple : Gromago est souvent utilisé comme status absorber car son talent Corps en Or l’immunise contre toutes les capacités de statut telles que Toxik, Feu Follet ou Spore.


SubSeed

Le principe de ce concept est d'utiliser dans le même set l'attaque Clonage (Substitute) et Vampigraine (Leech Seed), d'où le nom contracté « SubSeed » tiré de l'anglais.

Exemple : Chapignon et Celebi sont des utilisateurs courants de SubSeed dans les anciennes générations.


Suicide lead

Les suicide leads sont une catégorie spéciale de leads, utilisés exclusivement en hyper offense. Leur objectif est de poser un maximum d'entry hazards, puis de tomber au combat pour conserver le momentum.

Exemple : Démétéros-T est un bon suicide lead grâce à sa très bonne Attaque, son accès aux Pièges de Roc et à Explosion.


Sweeper

Un sweeper est un Pokémon offensif. Il existe trois types de sweepers : les physical sweepers qui attaquent sur le plan physique, les special sweepers qui attaquent sur le plan spécial et les mixed sweepers qui attaquent sur les deux plans à la fois. Ces sweepers n'utilisent pas nécessairement de capacités de boost avant de passer à l'attaque étant donné leur puissance de base assez importante.

Exemple : Méga-Alakazam est un excellent special sweeper, combinant une bonne Vitesse ainsi qu'une excellente Attaque Spéciale. Koraidon est souvent joué comme physical sweeper. Garde-de-Fer peut être des trois types lorsqu'il est joué avec l'Energie Booster.


Switch-in

Ce terme a trait aux Pokémon qui ont la possibilité de venir sur le terrain face à un adversaire sans craindre d'être mis hors combat. On peut subdiviser cette catégorie en deux sous-catégories : les checks et les contres.

Exemple : switch-in sur un Pokémon adverse est une mécanique importante des combats de stratégie Pokémon.


Tank

Un « tank » est un Pokémon destiné à encaisser des coups tout en ayant la possibilité de frapper ou de contre-attaquer. Il n'a cependant pas les moyens de le faire tout au long du combat.

Exemple : Fort-Ivoire défensif est un tank très populaire.


Trapper

Littéralement « Piègeur », on parle d'un Trapper pour un Pokémon capable d'empêcher l'adversaire de switch, que ce soit via des talents comme Piège Sable et Marque Ombre ou via des attaques comme Harcèlement, Vortex Magma ou Tourbillon.

Exemple : Magnézone est un trapper excellent grâce à son accès à Magnépiège, lui permettant de piéger les autres types Acier et de les éliminer avec Big Splash.


VoltTurn

L'association des attaques Change Eclair (Volt Switch) et Demi-Tour (U-turn) sur deux Pokémon différents. Ces attaques se complètent extrêmement bien, l'une étant spéciale et l'autre physique, menaçant de cette façon la majorité des Pokémon défensifs, ayant rarement des défenses mixtes.

Exemple : Tocorico et Démétéros-T forment un excellent core de Volturn, grâce à leur superbes offenses et leur accès respectifs à Change Eclair et Demi-Tour.


Wall

Un wall est un Pokémon qui a pour but de tenir les coups physiques et/ou spéciaux de manière particulièrement efficace et répétitive tout au long du combat.

Exemple : Gigansel est un excellent wall grâce à ses bonnes statistiques défensives, son talent et son movepool utilitaire.


Wallbreaker

Littéralement « briseur de mur ». Ce terme se réfère en réalité à tous les Pokémon capables, une fois sur le terrain, de faire de gros trous dans l'équipe adverse. Ils se caractérisent principalement par leur force de frappe impressionnante et/ou leur versatilité.

Exemple : Kyurem-Noir est un wallbreaker ayant fortement marqué différente génération d'OverUsed, à l'aide de son Attaque vertigineuse.


Win condition / Wincon

Il s'agit d'une menace qui peut permettre de remporter le combat selon un schéma de jeu précis.

Exemple : il est commun d'utiliser un setup sweeper en tant que win condition.


Wishpass / Wish support

« Wishpass » correspond au fait d'utiliser la capacité Vœu pour ensuite switch afin de soigner un autre Pokémon de l'équipe. Le wishpasser est le Pokémon qui utilise Vœu. Dans la même veine, le wish support est simplement la méthode consistant à utiliser le wishpass.

Exemple : le wishpass permet à son utilisateur de se soigner ainsi que de soigner ses coéquipiers.